Deuxième du Tour, Tadej Pogacar a « encore plus faim » pour l'année prochaine

Tadej Pogacar (ici lors de la 19e étape) n'a rien pu faire face aux Jumbo Christophe Laporte (à g.) et Jonas Vingegaard (maillot jaune). (S. Mantey/L'Équipe)

Deuxième du Tour de France après avoir tout essayé pour déstabiliser Jonas Vingegaard, Tadej Pogacar n'éprouve aucune amertume et pense déjà au Tour 2023.

« Après deux victoires dans le Tour, beaucoup vous voyaient en remporter un troisième, mais vous n'avez cette fois pas réussi...
Oui, et ce n'est peut-être pas plus mal. Les gens veulent voir d'autres coureurs, que ce ne soit pas le même chaque année qui porte le maillot jaune. Personnellement, ça reste un très bon Tour de France, j'ai tout donné et j'ai trouvé un adversaire meilleur que moi. Ça me motive pour être meilleur l'an prochain.

lire aussi

Le classement général du Tour de France

Estimez-vous avoir commis des erreurs durant ces trois semaines ?
Oui, beaucoup de petites erreurs, personnellement et collectivement, et il faut qu'on étudie ça à froid. Ce n'est rien d'anormal mais régler ça nous permettra de progresser. Mon erreur principale, elle a eu lieu lors de l'étape du Granon (où il a perdu 2'51'' sur Vingegaard). J'étais trop motivé et j'ai voulu courir après tout le monde, je l'ai payé cher. Les Jumbo ont été malins, ils m'ont eu.

« (Les Jumbo-Visma) ont roulé à la perfection sur ce Tour »

Vous n'avez pas vraiment réussi à les déstabiliser...
Il n'y avait pas de faiblesse dans leur équipe. Ils ont perdu deux coureurs (Kruijswijk et Roglic, blessés) et ça ne les a même pas trop affectés. Peut-être parce que nous n'étions que quatre de notre côté... Ils ont roulé à la perfection sur ce Tour, tous, ils ont montré leur force. Nous, on a eu pas mal de malchance, en préparation et pendant la course avec le Covid notamment (Trentin positif avant le départ, puis deux coureurs). J'espère qu'on aura plus de réussite l'an prochain.

lire aussi

Classement de la 20e étape

Cette deuxième place vous motive ?
Oui, le Tour de cette année me donne encore plus faim, plus envie de gagner plus de courses. J'adore les challenges, et avec Jonas (Vingegaard) j'ai fait face à un grand défi. Il m'a battu, donc je suis très motivé pour les courses à venir, notamment le prochain Tour. Je veux progresser pour surmonter cet obstacle et remporter encore le Tour. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles