La deuxième vie en Afrique d'un camion régie de la SFP

Frédérique Harrus
·1 min de lecture

Après avoir beaucoup tourné de 1985 aux années 2000 sur des événements d'envergure comme la Coupe du monde de football et des émissions de télévision prestigieuses, le clap de fin avait finalement retenti pour ce camion régie de la Société française de production (SFP). La SFP démantelée en 2010, l'énorme véhicule réformé avait été vendu à bas prix pour cause d'obsolescence technique.

Didier Rolland pensait pouvoir en faire quelque chose en France. L'homme est un vieux briscard des grands événements télévisés, chef de car régie depuis 30 ans, il a travaillé sur le Paris-Dakar ou encore Pékin Express. Mais bien que du sérail, Didier Rolland ne parvient pas prendre des marchés sur le terrain très concurrentiel français. Changeant alors de stratégie, avec le camion remis à neuf et rééquipé de matériel dernier cri, il décide de l'envoyer en Afrique, dont il connaît le marché et les besoins.

Sur la route

Le camion rejoint donc la Belgique début février 2021, où il est embarqué sur un cargo. Après une escale en Allemagne, il vogue jusqu'à Dakar, au Sénégal. Il est très attendu en Mauritanie, à 700 kilomètres de là, pour la diffusion la Coupe d'Afrique des nations U-20, la CAN des moins de 20 ans.

De Dakar, direction Nouadhibou, en passant par la capitale Nouakchott, pas le temps de tergiverser, les matches n'attendent pas. Sauf qu'entre Nouakchott et Nouadhibou, sur une route pas toujours carrossable, un des quatre pneus du train arrière crève. Tenus par les délais, plutôt que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi