Di María, un ange passe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

58e minute de jeu au Vélodrome et Thilo Kehrer s'apprête à rentrer pour suppléer un Achraf Hakimi expulsé dans son couloir droit. Le choix de Mauricio Pochettino se porte alors sur Ángel Di María au moment de décider lequel de ses quatre fantastiques sacrifier. C'est comme ça : qu'importe la prestation, Neymar, Kylian Mbappé et Lionel Messi restent intouchables et l'Argentin ne peut que baisser la tête : il est la quatrième roue de ce carrosse supposément magique.

Coeur avec les doigts


Une semaine plus tard, c'est pourtant tout sourire que l'on retrouve Fideo sur la pelouse du Parc des Princes. Comme à chaque sortie cette saison ou presque, Paris a été sans idée, sans génie, sans plan de jeu. Titulaire malgré une gêne musculaire, Lionel Messi s'est appliqué à tout rater pendant les 45 minutes qu'il a passées sur la pelouse, jusqu'à un coup franc idéalement placé pour son pied gauche…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles