• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Diacre (sélectionneuse des Bleues) avant le quart contre les Pays-Bas : « On regarde vers l'avenir »

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France, ne veut pas s'attarder sur les cinq précédents quarts de finale perdus par les Bleues, à la veille de défier les Pays-Bas à ce stade de l'Euro.

« Vos vingt-deux joueuses sont-elles aptes à jouer ?
Tout le monde va bien ; jusqu'au moment où je vous parle. Physiquement on est bien aussi. Je connais votre interrogation. Pour moi, elle n'a pas lieu d'être. Les scénarios de match ont fait qu'il est normal, notamment contre l'Italie (5-1), de se concentrer sur l'avenir, d'éviter les blessures, c'est humain. L'équipe va bien, elle va même très très bien.

« Mon cas personnel importe peu. Ce qui est intéressant, c'est de voir comment va se comporter l'équipe »

Cela fait dix ans que l'équipe de France n'a pas atteint une demi-finale. Avez-vous le sentiment qu'il y a une manière différente de préparer ce quart de finale pour marquer l'histoire, votre histoire de sélectionneuse de l'équipe de France ?
Mon cas personnel importe peu. Ce qui est intéressant, c'est de voir comment va se comporter l'équipe. On a envie ensemble de bien vivre cette compétition. On regarde vers l'avant. On a connaissance du passé, bien évidemment. Toutes les joueuses n'ont pas vécu ces dix dernières années. On est focalisées uniquement sur cette compétition. On est tournées vers l'avenir, un avenir proche avec le match de demain (samedi).

Les Pays-Bas sont-ils les favoris de ce match ?
De mon point de vue, on a un match de football à jouer demain. Elles sont tenantes du titre. S'il doit y avoir un favori, c'est plutôt elles. D'autant qu'on n'arrête pas de nous répéter qu'on n'arrive pas à passer les quarts de finale, donc je doute que l'on soit favorites demain.

lire aussi

« Le jour où » de Wendie Renard : « Maintenant, c'est moi qui vois les jeunes arriver »

Est-ce le match le plus important de votre ère ?
Mon cas personnel n'est pas le plus important. Le plus important sera que l'équipe de France fonctionne bien demain. On s'est bien préparées. Le plus important, non. J'espère qu'il y en aura d'autres à venir.

L'équipe de France a marqué beaucoup de buts dans ces trois matches. Son potentiel offensif a impressionné par moments. Avez-vous les meilleures armes offensives depuis le début de votre mandat ?
Aujourd'hui, on a trouvé une certaine complémentarité. Nos joueuses offensives sont aussi bien aidées par celles qui sont juste derrière. On a aussi une très bonne assise défensive. On ne peut pas faire qu'attaquer. On a surtout un collectif, plus qu'une attaque performante. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles