Didier Deschamps ? Non, Gareth FromTheFields !

·1 min de lecture

Ces derniers jours, l'Angleterre a vu se propager dans sa population un virus bien plus contagieux que la Covid-19 sous sa forme "variant delta". Une incontrôlable maladie d'amour, qui a fait se retourner plus d'une veste et qui a fait de l'un des personnages les plus critiqués du pays le héros très sexy de toute une génération. Un virus qu'on appellera la "southgate-îte", et qui s'annonce toujours par les mêmes symptômes : une attirance folle pour Gareth Southgate, sa cinquantaine rugissante et son combo costard-barbe bien taillée ; et une irrépressible envie de chanter "Football's coming home". Loin de faire l'unanimité depuis son arrivée à la tête des Three Lions, au sortir de l'Euro 2016, très souvent critiqué cet été pour ses choix tactiques ou son obstination à se passer de tel ou tel joueur, Gareth Southgate vient pourtant de qualifier son équipe d'Angleterre en finale de l'Euro 2020, trois ans après…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles