Didier Deschamps, ne faisons pas table rase

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Il sera le sélectionneur de la France au Qatar. La question a été réglée en trois minutes. Sa volonté de continuer est très forte, la mienne l'était aussi. Il n'y a pas eu de débat." Dans un entretien donné au Figaro, le président de la FFF a tué dans l'œuf toute spéculation après sa rencontre avec Didier Deschamps. Si les hommes se sont vus, ce face-à-face relevait du renouvellement automatique de bail, en gros de reconduire leur pacte et leur cordiale entente. D'ailleurs, ni le staff ni rien d'autre ne devrait être affecté par la fiasco de 2021. Le vénérable boss du foot français s'est même autorisé une petite touche d'optimisme, cette fois sur TF1 : " Il ne faut pas jeter tout ce qui a été fait. Au contraire, on a de jeunes joueurs avec beaucoup de qualités. On a un coach qui a d'énormes qualités. "

L'élimination par la Suisse ou les rencontres poussives contre la Hongrie et même le Portugal sont…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles