Didier Deschamps : « Ce n'est pas le climat le plus apaisé que je connaisse »

En réponse à une question sur la situation de Noël Le Graët, Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, a tenu à défendre le président de la FFF.

La question du journaliste en conférence de presse a surpris Didier Deschamps, ce jeudi après-midi : « Après la parution de l'article de So Foot sur la FFF, Noël Le Graët doit-il démissionner ? » « Ah, carrément ? a répondu le sélectionneur. Je ne pense pas qu'on ait les mêmes lectures. Ce n'est pas mon domaine. Vous connaissez ma relation avec le président. Je lui ai encore parlé hier. Il y a tellement de fausses informations qui sont des mensonges et deviennent des absurdités avec le temps. Je peux vous dire que le président va bien et qu'il est en pleine forme. »

« Il y a tellement de fausses informations qui sont des mensonges et deviennent des absurdités avec le temps »

Deschamps est-il agacé, néanmoins, par le contexte actuel qui enveloppe la Fédération et l'équipe de France par ricochet ? « Rien ne m'agace même si je conviens que ce n'est pas le climat le plus apaisé que je connaisse, dit-il. C'est de l'instantané, beaucoup de buzz, asséner des vérités qui ne le sont pas. L'unité et la force en interne sont là. Tout est sous contrôle. Mais on n'est pas à l'abri d'une déclaration. Cela amène un climat un peu perturbé. Mais pas perturbant en ce qui me concerne. Avec mon staff, nous sommes focalisés sur ce qui se passe sur le terrain. »

lire aussi

La liste des Bleus pour le prochain rassemblement

La FFF porte « une plainte en diffamation » contre « So Foot »

La FFF a annoncé jeudi dans un communiqué avoir décidé de déposer « une plainte en diffamation » contre le magazine So Foot« en raison des imputations gravement diffamatoires contenues dans son édition du 8 septembre 2022 ». Le mensuel avait notamment publié, sur la foi de témoignages anonymes, trois extraits de SMS non datés dont auraient été destinataires des collaboratrices actuelles ou passées de la FFF et qui auraient été envoyés par le président de la FFF Noël Le Graët.