Didier Domi : "Neymar va être essentiel pour tenir l'équilibre"

Avant sa première rencontre de Ligue des champions de la saison face à la Juve, le PSG restait sur cinq victoires et un nul en Ligue 1, plus un succès lors du Trophée des Champions. Qu'attendais-tu concrètement de cette rentrée européenne ?
Une victoire, forcément, mais je voulais aussi voir les mêmes choses qu'en championnat : la relation entre les trois offensifs, celle entre Vitinha et Verratti, le comportement des pistons, celui des centraux. On attendait une confirmation contre une Juventus en difficulté et on a vu une première mi-temps où la maîtrise technique au milieu a été assez remarquable. J'ai énormément aimé. Quand Vitinha et Verratti se connectent, que Messi vient se joindre à eux, le PSG réussit à avoir un contrôle exceptionnel des événements. Il n'y a pas forcément eu tout le temps assez de monde dans la surface pour finir les mouvements, mais avec ce genre de joueurs, il suffit souvent d'un moment,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com