Didier Domi : "Le PSG perd trop vite ses nerfs"

SO FOOT
·1 min de lecture

Penses-tu que Paris a pris une leçon, à la fois ce mercredi soir et plus largement sur l'ensemble de cette demi-finale, face à Manchester City ?
Oui, car le haut niveau requiert de la concentration, de l'attention aux détails et du contrôle des événements. Il faut savoir garder son calme et toujours avoir la maîtrise de tes nerfs. Il faut aussi prêter attention aux détails : quand tu fais le bilan, tu as un but où ton mur se disloque, sur ce match retour tu en prends deux sur des contres et notamment le premier où le PSG doit beaucoup mieux faire. Alessandro Florenzi est attiré par Bernardo Silva et il ne voit pas Oleksandr Zinchenko partir dans son dos, alors que c'est sa zone et qu'il doit le contrôler. Autre chose très importante : Paris termine les deux matchs à 10. Tu rajoutes cela au fait que l'équipe de Pep Guardiola a été meilleure dans la qualité technique, et tu as déjà deux exigences que requiert le haut…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com