Didier Lallement reconnaît un « échec » de la sécurité lors de la finale de la Ligue des champions

Didier Lallement reconnaît un « échec » de la sécurité lors de la finale de la Ligue des champions

Ce jeudi, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, est passé devant le Sénat afin de revenir sur les violences autour du Stade de France le soir de la finale de la Ligue des champions. Le préfet a reconnu un échec.

Didier Lallement (préfet de police de Paris) : « N'éludant pas mes responsabilités, je regarde ou du moins j'essaye de regarder avec la plus grande lucidité possible ce qui s'est passé autour du Stade de France ce soir-là. C'est à l'évidence un échec. Car des personnes ont été bousculées ou agressés alors que nous leur devions la sécurité.

lire aussi

Comment l'organisation au Stade de France a tourné au fiasco pour la finale de la Ligue des champions

C'est un échec aussi car l'image du pays, vous l'avez souligné messieurs les présidents, a été ébranlée. À nos hôtes étrangers, qu'ils soient espagnols ou anglais, qui ce soir-là n'ont pas tous trouvé les conditions sûres d'un accueil, ainsi qu'à l'ensemble de nos concitoyens français, je veux dire également mes regrets sincères.

Comme le ministre de l'Intérieur l'a demandé, des préplaintes sont disponibles en ligne et des fonctionnaires de la préfecture de police sont présents à Liverpool et à Madrid pour les aider, si besoin est, à les remplir. Il y avait largement plus de personnes que la contenance du stade. Et que si ces personnes avaient toutes fait pression sur les barrages, puis sur les portes, nous allions à d'extrêmes difficultés.

Donc peut-être me suis-je trompé dans le chiffre de 30 000 à 40 000 que j'ai donné au ministre. D'ailleurs, nous avons essayé de le reconstituer et le ministre vous a fourni, je crois, des éléments de calculs qui ont été reconstitués ensuite avec les opérateurs. Voilà. Mais jamais je n'ai prétendu que ce chiffre était à quelques milliers parfaitement juste, mais il me paraît totalement refléter ce qu'étaient la situation et le fait qu'il y avait autour des supporters. »

lire aussi

Scènes de chaos avant la finale de Ligue des champions au Stade de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles