Didier Ollé-Nicolle, l'entraîneur des féminines du PSG, écarté temporairement

Didier Ollé-Nicolle lors de la finale de la Coupe de France. (E. Garnier/L'Équipe)

Après des révélations sur des « faits et des propos inappropriés », au sujet desquels le PSG a ouvert une enquête, Didier Ollé-Nicolle, entraîneur de l'équipe féminine du club parisien, a été « mis en disponibilité » de manière « conservatoire et temporaire » ce mardi.

Au lendemain des révélations « de faits et de propos inappropriés auxquels auraient été exposées des membres de son équipe féminine, » le PSG a décidé mardi d'écarter Didier Ollé-Nicolle, l'entraîneur de l'équipe, à titre « conservatoire et temporaire ».

« Ces faits et propos, s'ils étaient confirmés, seraient incompatibles avec les valeurs sportives et humaines du Paris Saint-Germain, explique le club dans un communiqué publié ce mardi soir. Le Paris Saint-Germain prend la situation très au sérieux et entend faire toute la lumière sur les faits et propos rapportés. Dans ce cadre et afin de préserver les intérêts de toutes les parties prenantes, le coach de l'équipe féminine a été mis en disponibilité ce jour, d'un commun accord avec le Paris Saint-Germain. Cette mesure présente un caractère conservatoire et temporaire. »

Avant un sommet crucial contre Lyon

Le PSG doit affronter l'OL ce dimanche à l'occasion de l'avant-dernière journée de D1 Arkema. Championnes de France en titre, les Parisiennes comptent cinq points de retard sur les Lyonnaises et devront impérativement s'imposer pour entretenir l'espoir de conserver leur couronne. Ce sont les adjoints d'Ollé-Nicolle, Bernard Mendy et Michel Audrain, qui devraient prendre les commandes de l'équipe pour les prochains entraînements.

lire aussi

Pour Kheira Hamraoui, un quotidien intenable et un futur incertain

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles