Didier Roustan : « La Copa America a la fraîcheur d’un football pur »

·1 min de lecture
Didier Roustan, journaliste, commentateur et débateur sur La chaîne L'Équipe.
Didier Roustan, journaliste, commentateur et débateur sur La chaîne L'Équipe.

Pendant que l?Europe se passionne pour se prépare à sacrer l?Angleterre ou l?Italie en finale de son championnat de football, l?Amérique du Sud vibre pour la compétition jumelle ! L?ultime rencontre devra départager les deux meilleures nations du continent, le Brésil et l?Argentine. Un match qui ressemble à une finale de Coupe du monde. Encyclopédie vivante du ballon rond, Didier Roustan est un personnage emblématique du football à la télévision depuis plus de quatre décennies et ses débuts sur TF1 en 1976 (à 19 ans !). Depuis la mi-juin, il commente la Copa America pour La chaîne L?Équipe. Et à l?heure d?aborder la finale prévue cette nuit, le spécialiste tire les premières leçons de cette édition et nous confie sa passion pour le football sud-américain.

À LIRE AUSSILe tacle de l?Euro ? Le foot, comme on l?aime, n?est pas (totalement) mort

Le Point : Cette nuit, la Copa America touchera à sa fin avec une finale Argentine-Brésil. Que faut-il retenir de cette édition 2021 ?

Didier Roustan : Ce que l?on peut retenir, c?est que, globalement, le niveau de football affiché n?était pas diabolique. Cela s?explique notamment par le fait que la saison a été particulièrement longue. Ensuite, il n?y avait pas de public dans les stades, les équipes ont joué sur des pelouses de merde et les joueurs paraissaient fatigués? Bref, rien d?exceptionnel. Il faut aussi retenir que le Brésil n?est pas une équipe spectaculaire, mais plutôt dure à jouer tandis que l?Argentine n?est [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles