Dijon brise l'invincibilité de Monaco en Betclic Élite, l'Asvel déroule

Élie Okobo (ici en Euroligue) et Monaco sont tombés après sept victoires de rang en Championnat. (F. Porcu/L'Équipe)

Après sept victoires pour ouvrir sa saison en Championnat, Monaco est tombé à domicile, dimanche après-midi contre Dijon (84-95). L'Asvel a déroulé contre Fos-sur-Mer (94-65) tandis que Bourg-en-Bresse a infligé une cinquième défaite de rang à Strasbourg (74-69).

Fin de série pour Monaco. Invaincue depuis le début du Championnat, la Roca Team a baissé pavillon à domicile contre Dijon dimanche après-midi (84-95). Sans Jordan Loyd ni Adrien Moerman, préservés, les joueurs de Sasa Obradovic ont couru après le score tout au long de la deuxième mi-temps avant de plier dans un money-time mal géré. Ils n'ont plus qu'une victoire d'avance sur Boulogne-Levallois (6 victoires - 1 défaite) qui compte un match en moins.


lire aussi

Le classement de Betclic Élite

En sursis après le premier acte (47-47, 20e) malgré les efforts de Yakuba Ouattara (20 points), le club du Rocher a immédiatement encaissé un 7-0 ponctué par un panier primé de David Holston (19 points, 6 passes), encore intenable et parfaitement secondé par Gregor Hrovat (15 points, 9 passes) à la création. Élie Okobo a ramené Monaco à une possession en trouvant le cercle un mètre derrière l'arc (78-81, 37e) et, comme face à Bourg-en-Bresse, le vice-champion de France semblait se diriger vers une victoire renversante.

Mais Holston a tout de suite stoppé la dynamique monégasque d'un tir mi-distance, imité une possession plus tard par Hrovat (78-85, 38e). Dos au mur, les Monégasques ont craqué une dernière fois en défense, sur un « contest » trop agressif de Jaron Blossomgame, offrant trois lancers à Markis McDuffie. Meilleur marqueur dijonnais, l'ailier américain (27 points, 9 rebonds) n'a pas tremblé sur la ligne et les tirs désespérés de Mike James (20 points, 4 sur 14 au tir, 10 passes) n'ont pas trouvé la cible. Dijon en profite pour prendre seul la cinquième place de Betclic Élite.


lire aussi

Les résultats de la 8e journée


L'Asvel déroule, Strasbourg s'enfonce

De retour à l'équilibre en Euroligue après son succès à Bologne, l'Asvel a confirmé son regain de forme en étrillant Fos-sur-Mer (94-65) à l'Astroballe. Sans Nando De Colo, laissé au repos, Parker Jackson-Cartwright, ancien MVP de Pro B avec Saint-Quentin, a signé sa meilleure sortie sous les couleurs rhodaniennes. Le meneur américain a inscrit 19 points, dont un panier primé très lointain pour assommer Fos (88-55, 33e). Antoine Diot a ajouté 12 points et 6 passes en sortie de banc pendant que la défense de l'Asvel forçait 27 pertes de balle côté provençal. Deux semaines après avoir trébuché dans le derby à Roanne (83-89), T.J. Parker et ses troupes sont désormais sixièmes.

Libéré par l'Asvel lundi, Paul Lacombe n'a pas réussi à sortir Strasbourg de sa série noire. L'arrière international a retrouvé le club alsacien, qu'il avait quitté en 2017, à Bourg-en-Bresse (69-74). Combatif mais brouillon (7 points, 1 sur 8 au tir, 7 rebonds, 5 passes), il a plié comme la SIG devant le coup de chaud de James Palmer Jr. Le scoreur américain au bandeau blanc a passé 26 points à la défense alsacienne, dont le panier primé pour repasser devant (67-66, 37e) alors que la JL était menée de 12 points au coeur du troisième quart-temps. Pour Strasbourg, lanterne rouge avec 7 défaites en 8 matches, l'état d'urgence est déclaré.