Dijon : choix bancals, je-m'en-foutisme et tas de fumier

Le samedi 22 mai, avant midi, les services municipaux de la ville de Dijon sont venus enlever les quelques kilos de fumier déversés un peu plus tôt devant les deux entrées du centre d'entraînement et de formation du DFCO. L'action a été revendiquée quelques heures plus tard par les Lingon's Boys, un groupe de supporters dijonnais. " On a voulu marquer le coup, humilier les joueurs – à quelques exceptions près dont Marié, Chafik ou Sammaritano - autant qu'ils nous ont humiliés cette saison, par leur attitude je-m'en-foutiste, leurs prestations sur le terrain, leur manque de respect ", explique Nicolas Goudot, un de ses membres. Sur le site du Bien Public, Olivier Delcourt, le président dijonnais, n'avait rien trouvé à redire : " Cela ne me choque pas. Les supporters ont le droit de montrer leur mécontentement. Pour certains joueurs, et je ne les mets pas tous dans le même sac, cela ne valait pas…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com