Dimitri Pialat : "À Nîmes, c'est une dictature Rani Assaf"

Vous étiez absent des Costières depuis près d'un an. Qu'est ce qui a motivé votre retour au stade ce samedi dernier ?
Depuis octobre 2021, notre tribune Pesage Est est fermée, ce qui fait que l'on n'assistait plus aux matchs du Nîmes Olympique à domicile. Mais il ne reste que cinq matchs aux Costières avant sa destruction alors on s'est dit qu'on y reviendrait exceptionnellement, en tribune sud, à l'occasion du match face à Bastia.

Comment-est ce que les évènements se sont enchaînés à partir de ce moment-là ?
Une heure après avoir communiqué l'information, le référent des supporters m'a appelé pour m'expliquer que Rani Assaf n'autorisera aucun signe distinctif des Gladiators en tribune, c'est-à-dire les tambours, mégaphones, et surtout les bâches. Mais dans notre "mentalité…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com