La diplomatie française ne boycottera pas les JO d’hiver de Pékin

·1 min de lecture
Jean-Michel Blanquer a annoncé, jeudi 9 décembre, que la France sera bel et bien représentée lors des JO d'hiver de Pékin, en février prochain.
Jean-Michel Blanquer a annoncé, jeudi 9 décembre, que la France sera bel et bien représentée lors des JO d'hiver de Pékin, en février prochain.

Les Jeux olympiques d?hiver de Pékin, prévus pour le mois de février 2022, pourront bel et bien compter sur la présence diplomatique de la France. Contrairement aux États-Unis, au Canada, à l?Australie ou au Royaume-Uni, des membres du gouvernement seront bien présents lors de l?événement, a annoncé Jean-Michel Blanquer jeudi 9 décembre sur BFMTV. « La France ne boycottera pas », a expliqué le ministre de l?Éducation nationale, précisant néanmoins qu?il ne ferait pas le déplacement à titre personnel. En tout état de cause, c?est Roxana Maracineanu, ministre déléguée aux Sports, qui devrait représenter la France à Pékin.

Presque au même moment, la Chine a averti, jeudi, que les quatre pays occidentaux qui ont choisi de boycotter diplomatiquement les Jeux olympiques d?hiver de Pékin en paieraient « le prix ». Le Royaume-Uni et le Canada ont rejoint, mercredi, les États-Unis et l?Australie dans le « boycott diplomatique » des Jeux de Pékin, nouveau revers pour le régime chinois accusé par les Occidentaux de fouler aux pieds les droits de l?homme, notamment dans sa région à majorité musulmane du Xinjiang (Nord-Ouest). Ces pays enverront bien des athlètes aux Jeux, mais pas de responsables officiels.

« Le recours des États-Unis, de l?Australie, du Royaume-Uni et du Canada à la scène des Jeux olympiques à des fins de manipulation politique est impopulaire et revient à s?isoler soi-même », a estimé devant la presse le porte-parole du ministère chinois des Affaires [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles