Euro : la France première après son match nul face au Portugal

·2 min de lecture

Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale, les Bleus affrontaient ce mercredi soir le Portugal pour leur dernier match de poule de l'Euro. Grâce à un match nul (2-2), l'équipe de France reste première de son groupe, l'Allemagne ayant été tenue en échec sur sa pelouse face à la Hongrie. Les hommes de Didier Deschamps seront opposés à la Suisse en huitième de finale.

L'équipe de France retrouvait le Portugal ce mercredi soir à Budapest pour son dernier match de poule de l'Euro. Les vainqueurs de la dernière Coupe du monde ont finalement partagé les points avec les tenants du titre européen après un match nul (2-2). Grâce à ce résultat, les Bleus préservent leur première place du groupe F. Ils joueront contre la Suisse en huitième de finale. Le Portugal et l'Allemagne sont également qualifiés.

Benzema et Cristiano, un doublé chacun

L'équipe de France et le Portugal se sont quittés sur un match nul (2-2) dans leur dernier match de poule (groupe F) à l'Euro. En début de deuxième période, les Bleus avaient pourtant pris l'avantage sur une frappe croisée de Karim Benzema (47e). Lancé dans la profondeur par Paul Pogba, l'attaquant du Real Madrid est parti à la limite du hors-jeu et s'en est allé battre Rui Patricio, le gardien écossais, grâce à l'aide du poteau. L'arbitre de touche avait levé son drapeau, mais l'assistance vidéo à l'arbitrage a finalement validé le but.

Mais il était écrit que ce serait un match de grands joueurs... et de penalties. Un peu plus de dix minutes plus tard, Cristiano Ronaldo a égalisé sur un nouveau penalty - dû à une main de Jules Koundé -, le troisième de la soirée après avoir déjà ouvert le score sur une même situation de jeu à la 31e minute.

La faute avait alors été commise par Hugo Lloris qui a heurté la tête du milieu de terrain Danilo Pereira sur une sortie du poing. Entre temps, l'équipe de France avait égalisé en fin de première période par l'intermédiaire de Karim Benzema, encore sur penalty (45e+2). C'est Kylian Mbappé qui a provoqué la faute - accordée plutôt généreusement - en s'écroulant dans la surface sur un appel.

La France, malmenée samedi par la Hongrie (1-1), entendait rester en tête du groupe pour bénéficier d'un tableau plus ouvert par la suite. La première place va l'emmener à Bucarest le lundi 28 juin pour affronter la Suisse.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles