Roland-Garros : ce qu'il faut retenir de la journée du mardi 24 mai

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jo-Wilfried Tsonga  tire sa révérence sur le court central Philippe-Chatrier. Le Français de 37 ans, ex-5e mondial à son meilleur niveau, s'est incliné dès son entrée en lice face au Norvégien Casper Ruud, tête de série numéro 8, dans un match où il a fait preuve de beaucoup de courage. Tsonga s'est incliné logiquement (6-7, 7-6, 6-2, 7-6). Après avoir remporté la première manche au tie-break, le Manceau n'a pas eu les armes pour poursuivre sur sa lancée et a fini par perdre son premier tour en quatre sets.

La direction de Roland-Garros rend d'ailleurs un hommage vibrant au Français, applaudi par ses fans.

>> LIRE AUSSIVIDÉO - Roland-Garros : les larmes de Jo-Wilfried Tsonga, qui met un terme à sa carrière

Le dernier adversaire de la carrière de "Jo", Casper Ruud, a tenu également à rendre hommage au Manceau lors de son discours d'après match.

Hugo Gaston sort le 20e mondial à la suite d'un match fou !

Le jeune français Hugo Gaston, 74e mondial à 21 ans, qui s'était révélé à Roland-Garros en 2020, en se hissant jusqu'en huitième de finale, a fait vibrer les nombreux spectateurs du court Suzanne-Lenglen en bataillant face à l'Australien Alex de Minaur, 20e joueur mond...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles