Le directeur de Pirelli F1 testé positif au COVID-19

Basile Davoine
·1 min de lecture

Lire aussi :

La pression du COVID-19 a compliqué la saison pour Joan Mir

Depuis le début de la saison au mois de juillet, la F1 évolue avec des protocoles très stricts mis en place pour éviter toute propagation du COVID-19 tout en permettant aux Grands Prix d'avoir lieu. Un principe de bulle sociale et de sous-groupes est notamment en vigueur, permettant de rapidement circonscrire à quelques personnes seulement la recherche des cas contacts dans le cas d'un test positif, sans affecter le travail des autres.

Chaque semaine, la FIA et la F1 communiquent l'état des lieux des tests. Vendredi dernier, neuf personnes avaient été déclarées positives parmi les 2543 dépistages pratiqués dans le cadre des Grands Prix entre le 6 et le 12 novembre. L'un d'entre eux était Simon Roberts, directeur de l'écurie Williams, qui n'a donc pas assisté au Grand Prix de Turquie.