Se dirige-t-on vers un nouvel arrêt Bosman ?

·1 min de lecture

Ils avaient été à l'origine de la Superligue, ils pensaient toucher le jackpot, ils peuvent dorénavant tout perdre. Le Real Madrid, le FC Barcelone et la Juventus, les trois derniers clubs dissidents, risquent une très lourde sanction de la part de l'instance disciplinaire de l'UEFA. Selon le New-York Times, alors que les neuf autres équipes ont toutes trouvé un arrangement afin d'enterrer la hache de guerre, c'est au maximum une exclusion de deux ans de participation aux coupes d'Europe que pourraient subir les trois renégats, sans compter d'inéluctables sanctions financières.

Bataille de juristes


L'article 49 des statuts de l'UEFA est très clair à ce sujet, il donne l'exclusivité à la fédération européenne pour organiser des compétitions continentales et interdit que des équipes s'arrogent le droit de passer outre l'autorisation et l'aval de l'instance. Tout forme de dissidence…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com