Djokovic après sa victoire contre Wawrinka à Rome : « J'ai joué solidement »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Novak Djokovic a rendez-vous avec Félix Auger-Aliassime en quarts de finale du Masters 1000 de Rome. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Novak Djokovic s'est facilement défait de Stan Wawrinka (6-2, 6-2 en 1h16) jeudi en quarts de finale du Masters 1000 de Rome. La satisfaction prédominait chez le Serbe, qui n'a jamais affronté Félix Auger Aliassime, son adversaire en quarts de finale vendredi.

« Pensez-vous que Stan Wawrinka n'est pas encore vraiment prêt pour le plus haut niveau ou pensez-vous que vous avez joué d'une manière particulièrement solide ?
Je tiens tout d'abord à dire que c'est formidable de voir un grand champion comme Stan revenir, et gagner deux matches après une si longue période d'absence. Nous savons tous à quel point il compte pour notre sport depuis ces dernières années. Lui seul sait à quel point c'était difficile avec toutes les opérations et les blessures auxquelles il a dû faire face.

lire aussi

Novak Djokovic maîtrise Stan Wawkrinka et file en quarts à Rome

Ceci dit, vous pouvez voir sur le terrain qu'il est plus lent qu'il ne l'était lorsqu'il jouait à son meilleur. Je suis sûr qu'avec son équipe, il fait de son mieux pour être au mieux de sa forme, mais cela prend du temps. Et moi, je pense que j'ai joué solidement avec beaucoup de discipline dès le début. Je l'ai fait bouger.

« (Felix Auger-Aliassime) est jeune mais il est là depuis quelques années. La terre battue n'est pas sa surface préférée, mais je pense qu'il s'est beaucoup amélioré sur cette surface. »

Étrangement, vous n'avez jamais joué contre Auger-Aliassime, votre prochain adversaire. Qu'attendez-vous de ce match ?
Je ne l'ai jamais joué ?

Non.
Je pensais que oui, désolé (rires). Vous avez raison, je ne l'ai jamais rencontré. Il n'y a pas beaucoup de joueurs que je n'ai jamais joués. C'est intéressant. Il est jeune mais il est là depuis quelques années. La terre battue n'est pas sa surface préférée, mais je pense qu'il s'est beaucoup amélioré sur cette surface.

Il travaille avec Toni Nadal depuis quelques années, qui a définitivement contribué à son jeu sur terre battue. C'est un joueur établi parmi les 20 premiers et les 10 premiers depuis quelques mois. Il a un jeu très complet. C'est un très bon gars qui travaille dur. C'est l'un des leaders de la prochaine génération... »

lire aussi

Le tableau du Masters 1000 de Rome

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles