Djokovic trop fort pour Dimitrov et qualifié pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie

Novak Djokovic, qui a sauvé trois balles de premier set et géré une intense fin de match, a su contrôler Grigor Dimitrov, pour se qualifier pour les huitièmes de finale de l'Open d'Australie (7-6 [7], 6-3, 6-4). Un test rassurant pour l'état de sa cuisse après 3h07 d'un match de haut niveau.

Face à un Grigor Dimitrov flamboyant, mais intermittent, Novak Djokovic s'est qualifié samedi pour la 15e fois en 8e de finale à Melbourne (7-6 [7], 6-3, 6-4).

lire aussi : Le film du match

Le Serbe a accompli d'autres exploits dans sa carrière, mais cette performance, outre sa longévité, indique déjà sa forme du jour, à un moment où des questions se posent sur l'état de sa cuisse. Et qui n'ont pas cessé après un temps mort médical demandé par Djokovic à la fin de la première manche, pour se faire longuement masser. À ce moment-là du match, le tenant du titre venait d'arracher au tie-break une manche assez dingue au niveau de ses rebondissements et de son intensité.

lire aussi : « Allo Djoko bobo » : la cuisse gauche de Novak Djokovic l'inquiète

Tout près de flancher à la fin du premier setNovak Djokovic, qui avait pris le large d'entrée et qui n'avait perdu que cinq points au service, avaient obtenu trois balles de set à 5-3 sur le service de son adversaire, avant de se faire débreaker dans la foulée, et de sauver à son tour deux balles de set grâce à son service. Tout près de flancher, même avec une avance de 4-1 au tie-break, il devait à nouveau sauver la manche à 6-7 (attaque après un service), avant de boucler le set au terme de deux rallyes exceptionnels.

Un peu gêné avec ses appréhensions physiques, bousculé par un Bulgare digne de ses plus belles inspirations du passé, Djokovic s'en était sorti avec une rigueur « djokosmique » et un service très efficient aux moments clefs. Et par la suite, il n'a plus beaucoup lâché, malgré un niveau de jeu parfois impressionnant de Dimitrov (quelle volée en extension de revers !) qui a fini par payer face au bloc monolithique qui lui faisait face ses quelques errances dans les moments importants et, parfois, ses excès de précipitation (53 coups gagnants, 45 fautes directes).

Clinique dans la deuxième manche, le Serbe traverse une troisième manche assez étrange avec quatre breaks consécutifs malgré une qualité de jeu toujours assez exceptionnelle des deux côtés. Et là encore, c'est le service (et un rallye de 31 coups gagnés dans le dernier jeu) qui lui permet de boucler le match et de gagner pour la dixième fois en onze rencontres face à Dimitrov, scellant son 24e succès consécutif à Melbourne. Il sera opposé à Alex de Minaur en huitièmes de finale.

lire aussi : Le tableau de l'Open d'Australie