Djokovic passe proche de la correctionnelle, son état «s’empire»

Depuis le début de l'Open d'Australie, Novak Djokovic est très diminué. Blessé à la cuisse gauche, le Serbe doit employer les grands moyens pour prendre le dessus sur ses adversaires. Qualifié pour les huitièmes de finale, Novak Djokovic ne sait pas dans quel état il jouera la rencontre car sa blessure ne va pas en s'arrangeant.

Souvent épargné par les blessures à contrario de ses deux éternels rivaux Roger Federer et Rafael Nadal, Novak Djokovic goûte aux malheurs d'une gène à la cuisse gauche. L'ancien numéro un mondial est touché à l'ischio-jambier depuis le début de l'Open d'Australie mais il continue de forcer malgré tout, et forcé de reconnaitre que ça lui réussit plutôt bien. Nole a haussé le ton pour se défaire de Grigor Dimitrov (7-6, 6-4, 6-4), après avoir cédé une manche face au Français Enzo Couacaud deux jours plus tôt. Contre Dimitrov, il a de nouveau été gêné par sa blessure, lâchant des regards inquiétants vers son staff à de nombreuses reprises. Malgré tout, il sera au rendez-vous des huitièmes de finale à Melbourne, dans un état qu'il ignore encore.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Au fur et à mesure de la rencontre et de mes mouvements, ça s'empire»

Après la rencontre, Novak Djokovic ne s'est pas montré rassurant du tout sur son état de santé. « J'arrive souvent à bien démarrer la rencontre et ensuite, au fur et à mesure de la rencontre et de mes mouvements,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com