Djokovic soutenu dans sa demande d'entrer aux États-Unis par la Fédération américaine

Novak Djokovic ne sait toujours pas s'il pourra entrer aux États-Unis pour y disputer les Masters 1000 d'Indian Wells et Miami. (S. Thomas/Presse Sports)

Non vacciné contre le Covid-19, Novak Djokovic espère cependant être autorisé à entrer sur le territoire américain pour disputer les tournois d'Indian Wells et de Miami. Il est notamment soutenu par la Fédération américaine.

La Fédération américaine (USTA) et les organisateurs de l'US Open ont affiché leur soutien à Novak Djokovic dans sa demande d'entrer aux États-Unis, bien que n'étant pas vacciné contre le Covid-19, afin d'y disputer les Masters 1000 d'Indian Wells (à partir de mercredi prochain) et de Miami (à partir du 22 mars).

« Novak Djokovic est l'un des plus grands champions que notre sport ait jamais connu. L'USTA et l'US Open espèrent qu'il obtiendra gain de cause dans sa demande d'entrée dans le pays, et que les fans pourront le revoir en action », ont écrit les deux instances dans un communiqué commun.

Le n°1 mondial a demandé aux autorités américaines une autorisation spéciale d'entrée aux États-Unis, pour laquelle il attend une réponse. Washington n'autorise pas l'entrée dans le pays aux voyageurs internationaux non vaccinés. Et l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (TSA) a récemment indiqué que cette mesure ne changerait pas avant au moins la mi-avril.

Djokovic n'a plus joué aux États-Unis depuis 2021Djokovic a déclaré cette semaine qu'il attendait toujours de savoir si les États-Unis lui accorderaient cette autorisation. « Si elle m'est refusée, je me retirerai du tournoi bien sûr, avant le tirage au sort (prévu lundi) », a-t-il dit vendredi avant de concéder la première défaite de sa saison, face à Daniil Medvedev, en demi-finales du tournoi 500 de Dubaï.

En raison de son statut vaccinal, Djokovic n'avait pas été autorisé à venir aux États-Unis pour défendre ses chances à Indian Wells ni à l'US Open l'année dernière. Et il avait également été expulsé d'Australie en janvier 2022, peu avant l'Open d'Australie. La dernière fois que Novak Djokovic a joué un match sur le sol américain, c'était à l'occasion de la finale de l'US Open 2021 perdue face à Daniil Medvedev.