Dmytro Chygrynskiy au Barça : le flop ukrainien

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lorsque le truculent Sébastien Tellier interprète "Divine" à l'Eurovision 2008, calé tel un pacha dans sa voiturette de golf, il est dur d'imaginer que son sosie, un beau bébé de 22 ans à l'allure christique, sera la dernière recrue de Pep Guardiola et d'un Barça proche de son zénith, un an plus tard. Pourtant, à la fois millésime old school et prototype du futur pour certains, Dmytro Chygrynskiy doit être la troisième option axiale derrière les produits locaux Carles Puyol et Gerard Piqué. Le contexte est propice à ce que "le nouveau Laurent Blanc" dixit Paco Biosca, responsable du service médical du Shakhtar Donetsk, fasse valoir ses trois années d'expérience du haut niveau. Rafael Márquez cartonne à l'infirmerie, Gabriel Milito est lui aussi gravement blessé. La route semble tracée pour qu'un Ukrainien adoubé par Oleg Blokhin prenne les commandes du cheat code catalan, tout juste auréolé d'une troisième…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles