Domenicali : "Hamilton a donné à la F1 une dimension différente"

Benjamin Vinel
·3 min de lecture

Voilà 14 ans que évolue en Formule 1, faisant tomber les records les uns après les autres, depuis ses débuts (neuf podiums consécutifs sur ses neuf premiers Grands Prix) jusqu'à ce jour (98 pole positions, 95 victoires, sept titres mondiaux). Quatorze années lors desquelles le simple pilote a fini par se muer en star planétaire et en activiste pour la défense des minorités, notamment au sein du mouvement Black Lives Matter, et des animaux, via son véganisme.

À terme, le successeur de Hamilton chez Mercedes pourrait être George Russell, qui l'a remplacé avec brio au Grand Prix de Sakhir 2020 lorsque son aîné a contracté le COVID-19. Nouveau PDG de la Formule 1, Stefano Domenicali a hâte de voir le jeune loup anglais dans la course au titre, mais est surtout impatient d'assister à la quête d'un huitième titre mondial par Hamilton, qui verrait ce dernier surpasser .

Lire aussi :

Lewis Hamilton prolonge enfin son contrat chez Mercedes

"J'ai déjà passé de nombreuses années à gérer des pilotes auparavant, assez pour voir qui est le meilleur", déclarait l'ancien directeur de la Scuderia Ferrari peu avant que Hamilton ne soit confirmé chez Mercedes pour 2021. "Tous deux sont des pilotes incroyables. J'ai devant moi une photo où je reçois le trophée du championnat des constructeurs pour Ferrari en 2008 et Lewis reçoit le trophée du championnat des pilotes."

"C'est un pilote incroyable, c'est un homme incroyable, c'est un athlète incroyable, et pas que. Il a donné à la Formule 1 une dimension différente qui dépasse le sport, je dirais. Par conséquent, dès que nous connaîtrons son avenir, je pense qu'il sera super de le voir se battre pour quelque chose que personne n'aurait cru possible de réaliser après l'ère de Michael [Schumacher]."

"George a montré le potentiel, et comme l'a dit Toto, il est un futur champion, aucun doute là-dessus. Pour moi, il faut avoir les deux, car tous deux peuvent faire de grandes choses pour la Formule 1."

Lorsqu'il lui est demandé à quel point Hamilton est important pour la portée mondiale de la F1, Domenicali répond : "Lewis est clairement un immense ambassadeur de la Formule 1. Il peut aussi être vu comme un ambassadeur d'autres valeurs ou d'autres thèmes qui sont vraiment pertinents."

Hamilton poursuit en tout cas sa quête actuelle pour davantage de justice sociale. Sa prolongation avec Mercedes pour la saison 2021 de Formule 1 a été annoncée ce lundi, et avec elle, la création par la marque à l'étoile et son pilote britannique d'une "fondation caritative commune, qui aura pour mission de soutenir une plus grande diversité et l'inclusion sous toutes ses formes dans le sport automobile". Mercedes AMG F1 s'était déjà engagé l'an dernier à recruter davantage de personnel issu de minorités, puisque seuls 3% des employés y correspondaient, à comparer aux 14% dans l'ensemble de la population anglaise et galloise en 2011.

"La fondation est une idée de géant qui est sortie lors des discussions du nouveau contrat, car nous avons pensé que faire une véritable contribution financière à notre projet de diversité et d'égalité était une prise de position importante", explique Toto Wolff, directeur d'équipe. "Cela semblait être la bonne chose à faire et cela montre notre engagement mutuel sur le long terme. Parce que c'est un investissement de plusieurs millions d'euros dans la fondation que nous allons diriger conjointement."

"C'était une idée commune entre Lewis et nous. Nous trouvions que c'était un sujet très important à traiter. Nous sommes déjà très actifs dans ce domaine en tant que Mercedes, et ces projets spécifiques doivent être définis ensemble. Et cela ne va pas se faire du jour au lendemain."

Propos recueillis par Jonathan Noble