Dominé à Lille, Rennes arrache un point

Remy Cabella à la lutte avec Arnaud Kalimuendo dimanche à Pierre-Mauroy. (AFP)

Rennes reste seul 3e de la L1 après un nul heureux à Lille, dimanche (1-1). Bourigeaud, sur penalty, a répliqué à l'ouverture du score de Fonte.

Rennes a brisé dimanche à Lille sa série de victoires d'affilée (5) mais a prolongé celle de ses matches sans défaite (10) en obtenant un nul assez heureux sous le toit du Stade Pierre-Mauroy devant 35 000 spectateurs (1-1).

Le capitaine lillois, Fonte, a ouvert le score, avec la complicité involontaire de Mandanda, coupable d'une faute de mains. Rennes, sauvé plusieurs fois par la suite par son gardien international, a répliqué après la pause sur penalty.

Les Bretons, qui ont concédé 19 tirs contre 2 sur le but lillois, restent seuls sur la 3e marche du podium, mais le PSG (2-1 à Lorient plus tôt dimanche) et Lens (2-1 à Angers, samedi) comptent désormais 5 et 10 points d'avance sur eux. Et sont assurés de rester premier et deuxième de la L1 pendant la Coupe du monde, quels que soient les résultats de l'ultime journée, le week-end prochain, avant le rendez-vous planétaire au Qatar. Lille reste à la 7e place.


lire aussi

Le classement de la L1


Le match : 1-1

Les Rennais ont tiré les premiers, une volée en bout de course de Bourigeaud sur un renversement de jeu de Gouiri après une accélération de Truffert côté gauche (11e), mais c'est Lille qui a marqué sur une belle combinaison lancée par André Gomes, relayée par Cabella et conclue par Fonte, le plus prompt pour pousser au fond un ballon cafouillé par Mandanda sous la pression de David (1-0, 16e). Le premier acte du... grand match du gardien international.


lire aussi

Le film du match Lille-Rennes

Dominants, les Dogues se sont procuré toutes les situations chaudes du premier acte : Cabella a encore obligé l'ancien Marseillais à se détendre (25e), Weah a tutoyé son poteau (36e) et David a éliminé toute la défense avant de frapper trop mollement dans ses bras (40e). Un penalty bêtement concédé par Bamba sur un coup franc sans danger après la pause a relancé les Rennais, Bourigeaud sanctionnant le ceinturage de Wooh d'un contrepied parfait face à Chevalier (1-1, 58e). Miraculeux.


lire aussi

14e journée : calendrier et résultats

Dans un match plus débridé, Lille a repris le lead et touché les montants... à trois reprises : Djalo, servi sur coup franc par Ounas, entré pour remplacer André Gomes en fin de première période, de la tête (65e), puis Ounas sur un centre-tir, et David, dans la continuité de l'action (71e). Douze montants touchés depuis le début de la saison, record de Ligue 1, et de quoi nourrir des regrets. Le talent de Mandanda a pris le relais de la chance face à Bamba (78e) et André (90e+2) dans les ultimes minutes où Lille a poussé à 11 contre 10 après l'exclusion de Meling (semelle sur Ounas, 90e).


Le joueur : Timothy Weah

Dans un rôle inattendu de latéral droit dans une défense à quatre, l'attaquant américain a donné raison à Paulo Fonseca en se mêlant à l'animation offensive des Dogues sans rien lâcher défensivement face à des Rennais, il est vrai, très peu entreprenants.


Le chiffre : 2