Dominic Thiem fait craquer Hugo Gaston au premier tour de l'Open de Gstaad

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dominic Thiem est toujours à la recherche de son meilleur niveau. (P. Lahalle/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dominic Thiem est sorti vainqueur d'un match très décousu face à Hugo Gaston (1-6, 6-1, 7-6 [7]) au premier tour de l'Open de Gstaad.

On ne va pas se raconter d'histoires, ce match du premier tour de l'Open de Gstaad opposant Dominic Thiem à Hugo Gaston a été loin d'atteindre des sommets. Comme on le dit, pour un beau match, il faut deux bons joueurs. Le problème est que pendant les deux premiers sets, les deux adversaires n'ont jamais bien joué en même temps.

lire aussi

Le tableau de l'Open de Gstaad

D'ailleurs, Hugo Gaston peut s'en vouloir d'avoir totalement perdu le fil du jeu dans le deuxième set alors qu'il avait dominé le premier de la tête et des épaules. Thiem avait beau mettre du poids dans sa balle comme lorsqu'il se posait en plus grande menace de Rafael Nadal sur terre battue, rien n'y faisait. Non seulement l'Autrichien partait régulièrement à la (très grosse) faute dans l'échange, mais en plus il se faisait contrer et manoeuvrer par Gaston. Le score pouvait paraître sévère, mais il reflétait la physionomie de ce premier set.

Le scénario du deuxième n'en est que plus incompréhensible. Gaston a perdu toute lucidité, enchaînant les amorties mal touchées ou les fautes et, sans avoir besoin de vraiment hausser son niveau, Dominic Thiem revenait à sa hauteur. L'Autrichien n'était pourtant pas au mieux et les nombreuses démonstrations de la frustration qui l'envahissait après chaque faute en témoignaient.

D'autant plus que Gaston a retrouvé ses esprits dans ce troisième set qui a enfin vu le niveau s'élever et s'équilibrer. Puisque personne n'a pris le service de l'autre, tout allait se jouer au tie-break. Thiem prenait le meilleur départ avant de retomber dans ses travers et arroser pour laisser Gaston se détacher 4-2. Mais le finaliste de Roland-Garros s'est accroché. Un ace par-ci, un superbe revers gagnant par-là et il finissait par prendre le meilleur sur le Français.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles