Donnons un Ballon d'or au collectif italien

·1 min de lecture

Depuis Naples, où il s'est définitivement réinstallé après son départ de Chine, Fabio Cannavaro peut dormir sur ses deux oreilles. Quinze ans après son sacre, il demeure toujours le dernier Italien à avoir remporté un Ballon d'or, et par la même occasion le dernier défenseur (et l'on pourrait même ajouter, le dernier joueur à vocation non offensive). Cette année, plus que jamais depuis 2006, un Italien aurait pu rêver du globe doré. Parce que l'Italie a remporté une compétition majeure et que, la dernière fois que c'était arrivé, c'était justement le beau Fabio qui avait raflé la mise à la fin de l'année. Était-ce alors mérité ? Ou bien ce Ballon d'or avait-il seulement récompensé une Coupe du monde où il avait été monumental ? Quinze ans après, le débat reste ouvert. Mais ne changera rien de toute façon au verdict de 2021 : cinq Azzurri dans le top 30, mais aucun qui gagne.

Quand le meilleur…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles