Dopage: la Russie s'attend à être suspendue, l’Euro 2020 menacé

La Russie exclue pour quatre ans de toute compétition sportive internationale? C’est une possibilité qui n’est plus du tout à exclure. Elle est même sérieusement envisagée par la Russie elle-même depuis qu’un comité indépendant, le Comité de révision de la conformité (CRC) a recommandé à l’AMA de suspendre la Russie de toute compétition sportive internationale pendant quatre ans pour avoir falsifié des données. "C'est la réalité", a déclaré le patron de l'Agence antidopage russe (Rusada), Yuri Ganus à l'AFP.

Des matches de l'Euro 2020 menacés

"Pour quatre ans de plus, nous nous plongeons dans une nouvelle crise antidopage", a-t-il estimé. Si cette recommandation était acceptée par le bras exécutif de l’AMA, qui se réunit à Paris le 9 décembre, la Russie ne pourrait pas participer aux prochains Jeux olympiques (JO) d'été et d'hiver, aux JO de la jeunesse et aux Jeux paralympiques, et ne pourrait pas non plus accueillir certains matchs de l'Euro 2020 de football, pour le moment programmés à Saint-Pétersbourg. La Russie aurait la possibilité de contester de telles sanctions devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Des athlètes "otages des responsables sportifs"

Pendant quatre ans, aucun officiel russe ne serait autorisé sur les théâtres de grandes compétitions sportives, et la Russie ne pourrait plus candidater à l'attribution d'événements sportifs internationaux, JO compris. Pire, si des événements lui ont...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi