Dopage : le Sénat américain adopte le Rodchenkov Act, l'AMA s'inquiète

AFP
·1 min de lecture

Le Rodchenkov Act, adopté ce lundi par le Sénat américain, prévoit de permettre à la justice des Etats-Unis de poursuivre et d'infliger des peines de prison pouvant aller jusqu'à dix ans et des amendes pouvant s'élever à un million de dollars à toutes les personnes, quelle que soit leur nationalité, impliquées dans un système international de dopage. Sont surtout ciblés les entourages des athlètes - entraîneurs, agents, managers, officiels - plus que les athlètes eux-mêmes, lesquels peuvent déjà être sanctionnés par l'AMA.

Le Rodchenkov Act, du nom de l'ancien directeur du laboratoire antidopage de Moscou à l'origine des révélations sur le dopage organisé en Russie et réfugié aux États-Unis, avait été validé dans un premier temps par la Chambre des Représentants en octobre 2019. Adoptée par le Sénat, rassemblant à l'unisson sur ce terrain Républicains et Démocrates, cette loi, présentée comme une réponse aux réactions jugées insuffisantes de l'AMA et du Comité international olympique (CIO) pour sanctionner la Russie pour sa politique frauduleuse en la matière entre 2011 et 2015, n'attend plus que la signature du président américain Donald Trump pour entrer en vigueur.

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi