Dortmund-Monaco - Comme Messi & Ronaldo il y a 10 ans, Dembélé & Mbappé s'envolent vers leur monde

La saison passée, la Ligue 1 s'émerveillait de voir naître sur ses terres le phénomène Ousmane Dembélé. Elle ne s'attendait certainement pas à ce qu'il la quitte aussi rapidement, après y avoir disputé seulement 26 matches et fait assez d'étincelles pour que les portes des plus grands clubs européens s'ouvrent en grand. Mais le championnat de France, fournisseur officiel de talents pour les gros du Vieux Continent, n'a pas longtemps pleuré sur son sort.

Quelques mois seulement après le départ du Rennais pour Dortmund, un nouveau vent d'espoir, au moins aussi prometteur, a parcouru l'échine des observateurs du monde entier depuis Monaco. Kylian Mbappé, 18 ans et 4 mois, s'est ainsi dressé pour contester le titre de plus grand espoir du football mondial à son ami et compatriote. Le jeu du hasard, pour ceux qui croient aux coïncidences, les ont amené cette saison à se croiser en quart de finale de la Ligue des champions. Un match dans le match qui laissera toute sa place à un talent commun, exprimé différemment mais avec la même évidence. 

Si proches, si loin

Les premiers pas d'Ousmane Dembélé et de Kylian Mbappé chez les professionnels laissent rêveur. Et si tout est permis lorsqu'on ferme les yeux, les imaginer dominer leur monde dans les années à venir est un songe plus cartésien qu'empirique. Dans les chiffres, les deux prodiges sont en avance sur les temps de passage des plus grands. Leurs éclosions respectives en Ligue 1 ont d'ailleurs quelque chose de comparable et les chiffres qui le montrent n'ont pas vraiment l'habitude de mentir.

L'insouciance de la jeunesse, l'assurance, la vitesse ou les statistiques... Les ponts qui relient les talents miroirs de Kylian Mbappé et d'Ousmane Dembélé sont nombreux, mais leur reflet est bien différent. Au delà du profil, plus créateur pour le joueur du Borussia et buteur pour celui de Monaco, leurs qualités s'expriment différemment. Dembélé, qui laisse libre cours à ses dribbles sans toujours savoir où ils le mèneront, est un talent plus instinctif, brut et insoumis. "Je crois que Dembélé est moins prévisible que Mbappé, analyse Omar Da Fonseca, admirateur du numéro 7 du Borussia. Il a les deux pieds, il peut aller à droite ou à gauche, feinter dans les deux sens, tirer dans tous les angles. Les défenseurs ne peuvent pas anticiper ce qu'il va faire". Il suffit d'entendre Kylian Mbappé parler de son jeu ou analyser une rencontre pour comprendre que son approche, plus réfléchie, découle d'un talent plus rationnel.

Interrogé sur son profil, Ludovic Batelli, son seléctionneur lors du titre de champion d'Europe U19 l'été dernier, abondait en ce sens. "C’est aussi lié à son caractère. Sa personnalité mature l’a rendu très vite mûr dans son jeu, soulignait-il. Après, Il a une vision immédiate des choses qu’il peut mettre en pratique grâce à ses capacités techniques qui lui permettent de tout faire, terminer les actions, faire la différence tout seul ou jouer collectivement". Un panel d'actions très large qu'il peaufine sans cesse, répétant les gammes pour trouver le geste parfait. Proches par l'immense talent qu'ils dégagent, plus éloignés par la mise en oeuvre, Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé font quoi qu'il en soit partie d'un même monde dans lequel ils sont seuls. Et les deux derniers joueurs à cultiver autant de différences en partageant autant de similitudes commandent le football mondial depuis une décennie. 

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages