Dortmund - Schalke 04 (4-0), le Borussia survole le derby lors du match de reprise

Goal.com

Au bout de deux mois d’arrêt, le championnat allemand a repris ses droits ce samedi. Parmi les rencontres au programme il y avait le derby de la Ruhr entre le Borussia Dortmund et Schalke 04. Le contexte était compliqué, mais cela n’a pas empêché l’équipe locale de proposer un très beau spectacle. Déchainés, les vice-champions d’Allemagne l’ont emporté sur un score sans appel de 4-0.

Les joueurs de Bundesliga ne sont pas des lats de laboratoire

Les locaux n’ont eu besoin que d’une petite demi-heure de jeu pour se mettre en route et commencer à punir leurs voisins. L'ouverture score a été l’œuvre de l’inévitable Erling Haaland. La pépite norvégienne a converti une passe de Thorgan Hazard, signant sa 10e réalisation dans ce championnat. Un but qu’il a célébré de manière assez spéciale, en respectant les gestes barrières avec ses partenaires.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Une fois que le verrou a sauté, le match est devenu un vrai calvaire pour la formation de David Wagner, transpercée sur chaque offensive adverse ou presque. À court de rythme et aussi d’engagement, les visiteurs ont laissé beaucoup d’espaces à leurs opposants. Julian Brandt et Hazard s’en sont donné à cœur joie pour multiplier les banderilles vénéneuses. L’international allemand s’est notamment offert deux passes décisives, tandis que le Belge a planté un joli but à la 48e en plus de son « assist ».

Guerreiro double buteur

Habitué à distiller les centres pour ses partenaires, Raphaël Guerreiro s’est, lui, transformé en finisseur. Percutant, le Portugais s’est retrouvé à la conclusion à deux reprises (45e et 63e), et il a à chaque fois fait mouche. Une efficacité maximale et qui a beaucoup plu à son entraineur Lucien Favre. Devant son banc, le seul problème de l’ancien coach de Nice a été de ne pas pouvoir célébrer avec son staff.

Avec cette victoire, Dortmund revient à un point du leader du championnat, le Bayern, qui se produit dimanche face à l’Union Berlin. Les "Schwarzgleben" se relancent donc dans la course au titre, et emmagasinent un maximum de confiance pour la suite. Le break semble leur avoir fait le plus grand bien.

 

À lire aussi