Dortmund s'impose à Francfort et monte sur le podium provisoire de la Bundesliga

Jude Bellingham fête son but décisif pour Dortmund avec son passeur Youssoufa Moukoko. (Reuters)

Vainqueur de l'Eintracht, samedi à Francfort (1-2), le Borussia Dortmund monte sur le podium provisoire de la Bundesliga (3e).

Il y avait un bel enjeu - occuper seul la 3e place provisoire de la Bundesliga - et il y a eu du beau jeu, samedi en début de soirée, entre l'Eintracht Francfort et le Borussia Dortmund, plus que jamais bête jaune et noire de son hôte (une seule défaite lors des 13 dernières oppositions) et vainqueur un peu heureux de ce match d'Européens (2-1).


lire aussi

Le film du match

Mené sur une frappe de Brandt entre les jambes de Trapp (0-1, 21e), Francfort a vite égalisé grâce à ses deux buteurs contre l'OM en Ligue des champions, mercredi (2-1) : Kolo Muani à la passe et Kamada à la conclusion croisée (1-1, 26e). L'international français (23 ans, 2 sélections) a encore bien alerté Götze (36e), frôlé la lucarne sur sa première tentative (40e) et trouvé la base du poteau sur un lob sans angle dans une fin de période à la main de l'Eintracht qui alignait deux autres Tricolores, Ndicka derrière et Dina Ebimbe, très remuant, au milieu (42e).


Exploit de Bellingham, Kobel impassible

La réussite a changé de camp à la reprise. Dortmund a repris l'avantage sur un exploit de Bellingham, dont le dribble éclair a renversé Tuta et la puissante frappe transpercé Trapp (1-2, 52e). Dans la foulée, le BvB a résisté avec brio à une flopée d'occasions : réflexe de Kobel devant Lindström (55e), double occasion Kolo Muani - Götze et sauvetage sur la ligne de Schlotterbeck (57e), et encore Kobel devant Lindström (58e) et Kolo Muani (63e). Impassable.


lire aussi

Le classement du Championnat d'Allemagne

Dortmund signe au bon moment sa première victoire à l'extérieur depuis deux mois et revient provisoirement sur le podium (3e), à trois points du Bayern, leader provisoire après sa victoire écrasante plus tôt samedi sur Mayence (6-2). Francfort recule à la 5e place.