Dortmund, surpris par Wolfsburg, manque l'occasion de recoller au Bayern

Van de Ven (numéro 5) célèbre l'ouverture du score avec ses coéquipiers. (V. Witters/Presse Sports)

Surpris par un solide Wolfsburg ce mardi (1-0), Dortmund a manqué l'occasion de revenir provisoirement à hauteur du Bayern. Les hommes de Niko Kovac enchaînent eux leur 8e rencontre consécutive sans défaite.

Dortmund a brisé une belle série. Après 6 rencontres de suite sans perdre, les coéquipiers de Mats Hummel se sont cassé les dents sur le verrou de Wolfsburg. Portés par l'ouverture du score précoce de Van de Ven, les joueurs de Niko Kovac ont fait preuve d'une grande solidarité pour prendre les trois points.

lire aussi : Le film de Wolfsburg-Dortmund

Dortmund, qui avait l'occasion de recoller provisoirement au Bayern - qui joue ce mardi face au Werder Brême (20h30) sans Thomas Müller - reste quatrième. Les joueurs de Wolfsburg surfent quant à eux sur leur bonne dynamique pour grimper à la 8e place.

Le match : 1-0Wolfsburg a démarré la rencontre sur les chapeaux de roues. Après une première occasion pour Gerhardt (3e), Van de Ven a ouvert le score sur corner dès les premières minutes (6e). Seul au second poteau, le défenseur a profité d'une déviation pour pousser de la tête le ballon dans un but vide. Et si les joueurs du Borussia ont vite réagi en prenant le jeu à leur compte, c'est bien Wolfsburg qui s'est procuré les meilleures occasions. Marmoush (23e, 40e) puis Gerhard (30e) n'ont pas trouvé le cadre, alors que Wind a vu sa tentative à bout portant repoussée par Guerreiro (32e). Il a fallu attendre la toute fin de première période pour voir Dortmund enfin se montrer dangereux. Süle a vu sa reprise frôler le poteau (43e), avant qu'il ne heurte le montant (45e).

La deuxième période s'est révélée bien moins enlevée que la première. Face à une équipe de Wolfsburg solide défensivement, les coéquipiers de Bellingham n'ont jamais trouvé la faille. Et lors des rares incursions dans la surface adverse, Casteels a sauvé sa défense. Le portier belge a repoussé un coup franc vicieux de Guerreiro, avant de sauver sur sa ligne une reprise de Moukoko sur le corner qui a suivi (62e). Dans le duel de gardiens, Kobel n'a pas été en reste, en repoussant deux tentatives coup sur coup de Wind (61e) et Nmecha (62e). Recroquevillé en défense dans les dernières minutes, Wolfsburg n'a jamais été réellement inquiété. Nmecha s'est même offert le luxe de doubler la mise à bout portant, sur un super centre de Wimmer (90+1).

lire aussi : Le classement de la Bundesliga

Le fait : Wolfsburg triomphe de sa bête noireQuatre ans. Cela faisait quatre ans que Wolfsburg perdait chacune de ses rencontres face à Dortmund. Depuis 2018, les Verts ont enchaîné 8 défaites de rang contre leur bête noire, dont une fessée lors de la dernière opposition (6-1). Sur la période, Wolfsburg n'avait inscrit que 2 buts pour 21 encaissés.

lire aussi : Toute l'actualité de la Bundesliga