Dotations de la Coupe de France : 30 000 euros minimum en 32es, 50 000 de plus en cas de qualification en 16es

Le trophée de la Coupe de France. (P. Lahalle//L'Équipe)

Une présence en 32es de finale de la Coupe de France rapporte minimum 30 000 euros à chaque participant. Une qualification en 16es, 50 000 euros de plus. Le vainqueur de l'épreuve percevra, lui, environ 2 M€.

Un peu de beurre dans les épinards, notamment pour les amateurs. Chaque club engagé en 32es de finale, ce week-end, touchera une dotation de 30 000 euros. Pour les clubs qui ne jouent pas en Ligue 1 et qui ont donc participé aux 7e et 8e tours, ce sont même 52 500 euros de recettes qui sont déjà assurés. En cas de qualification pour les 16es, il faudra ajouter 50 000 euros.

Puis, par tours suivants : 70 000 euros pour une présence en huitièmes, 135 000 euros pour une présence en quarts, 280 000 euros pour une demi-finale, 950 000 euros pour le finaliste et 1 500 000 euros pour le vainqueur. En cumulé, le vainqueur de l'épreuve percevra 2 065 000 euros si c'est un club de Ligue 1, ou 2 087 500 euros si c'est un club d'une division inférieure. Cette saison, le total des dotations de la Coupe de France s'élève à 11 930 000 euros. Ces montants sont équivalents à ceux de la saison passée.

lire aussi : Calendrier et résultats de la Coupe de France