Double Contact - Seth Gueko: "On passe tous les matchs dans mon bar en Thaïlande"

RMC Sport a lancé « Double Contact », sa nouvelle rubrique « culture-sport ». Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens funs, intimes et décalés avec des artistes qui font l’actualité. Alors qu’il enchaîne les concerts dans toute la France après la sortie de son album « Barlou », en novembre dernier, on a rencontré Seth Gueko. Le rappeur du 95, expatrié en Thaïlande, nous raconte son addiction pour la muscu, son affection pour le PSG et ses rencontres avec des stars du foot sur l’île de Phuket. 

Il pourrait jouer dans Gotham. Sans maquillage ni déguisement. Avec ses nombreux tatouages, son crâne lisse, sa barbe taillée et ses gros bras, Seth Gueko semble sorti tout droit d’une série télé. Mais derrière cette carapace impressionnante, le bonhomme est avenant, jovial et même blagueur lorsqu’on le retrouve dans un pub de Saint-Denis. A deux pas du Stade de France. « Salut, Fred, enchanté », lâche-t-il en se présentant. Avant de glisser au patron des lieux : « Salut, Paul, enchanté », avec un petit sourire en coin. En réalité, le rappeur de Saint-Ouen-l’Aumône s’appelle Nicolas Salvadori. Et donc Seth Gueko dès qu’il s’empare du micro. Un pseudo emprunté au personnage de Georges Clooney dans « Une nuit en enfer » de Quentin Tarantino.

A 36 ans, le punchliner du Val d’Oise, qui a sorti son album "Barlou" en novembre dernier, vit désormais en Thaïlande. A Patong, sur l’île de Phuket. Il y possède un bar dans lequel il diffuse la plupart des matchs de foot. Avec une préférence pour le PSG, un club dont il se sent proche depuis qu’il est expatrié. Il accueille quelques fois des stars du foot de passage, comme Eden Hazard. Mais globalement, « Zdedededex » n’est pas un grand fan de ballon rond. Il préfère la musculation. Et il s’y est mis à fond depuis maintenant deux ans. Au point d’organiser ses journées au rythme des séances à la salle et des repas...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages