Douze personnes jugées en Grèce pour le meurtre d'un jeune supporter

Les douze hommes sont des hooligans du PAOK Salonique, l'un des principaux clubs de Grèce. (A. Réau/L'Équipe)

Le procès de douze hommes accusés d'avoir tué un jeune supporter à Thessalonique s'est ouvert ce mercredi. Les auteurs présumés sont des hooligans du PAOK Salonique.

L'affaire avait suscité une vive émotion en Grèce. Dans la nuit du 1er février 2022, douze hooligans du PAOK Salonique avaient lancé une expédition punitive dans les rues de Thessalonique. Durant leur assaut, ces hommes s'en seraient pris à Alkis Kampanos, un jeune homme de 19 ans et quatre de ses amis en raison de leur soutien au club rival de l'Aris FC. Roué de coups, il avait succombé à ses blessures. Le procès s'est ouvert ce mercredi 18 janvier, 150 personnes se sont rassemblées devant le tribunal en soutien à la famille de la victime.

lire aussi : Grèce : un suspect arrêté en lien avec la bagarre mortelle à Thessalonique

Un hommage prévu dans le Championnat grecEn détention provisoire depuis l'année dernière, les douze accusés, dont le plus âgé a 26 ans, sont inculpés d'homicide volontaire en réunion pour le meurtre d'Alkis Kampanos. Ils sont également accusés de port d'arme illégal et doivent répondre des blessures infligées aux autres victimes. Ils encourent des peines de prison à vie. Vingt-six témoins de l'accusation et au moins quinze témoins de la défense devraient être entendus au cours de ce procès qui doit durer plusieurs mois. Le club de l'Aris FC a publié mercredi une photo de la victime sur les réseaux sociaux, avec l'inscription « Justice pour Alkis ».

Durant, la 19e (20-22 janvier) et la 20e journée (28-30 janvier) du Championnat Grec, un hommage sera rendu au jeune supporter.