Dovizioso et Yamaha en négociations pour un poste de pilote d'essais

Oriol Puigdemont
·2 min de lecture

D'après les informations de Motorsport.com, Yamaha négocie avec , déjà recruté à ce poste l'hiver dernier.

Dovizioso, qui a annoncé au mois d'août qu'il ne renouvèlerait pas son contrat avec Ducati en 2021, n'aurait eu qu'une option pour rester titulaire, celle de rejoindre Aprilia dans l'hypothèse où l'équipe de Noale ait besoin d'une nouvelle recrue pour remplacer si celui-ci voyait sa suspension pour dopage être confirmée par le TAS. Ayant clairement fait savoir dès l'annonce de son départ de Ducati qu'il ne continuerait pas à courir à tout prix et qu'il devrait être convaincu par les chances de succès pour cela, le vice-Champion du monde n'a pas longtemps laissé espoir au constructeur italien.

<span class="copyright">Motorsport.com</span>
Motorsport.com

Motorsport.com

Le Majorquin a justement fait son retour chez Yamaha cette année en tant que pilote d'essais, seulement il n'a pas pu contribuer au développement de la M1 comme cela était souhaité. "À l'origine, pour cette saison nous voulions essayer d'avoir plus d'opportunités de tests en Europe, c'était le plan que nous avions", a rappelé Takahiro Sumi, responsable de projet de la Yamaha YZR-M1, lors d'une conférence de presse organisée pendant le Grand Prix de Teruel.

"Mais malheureusement la situation actuelle ne nous permet pas de voyager librement et d'avoir ces opportunités. C'est quelque chose à quoi nous ne nous attendions pas du tout, et nous avons donc perdu le bénéfice du recrutement de Jorge. Il n'a pu avoir qu'une seule opportunité [de test] après Sepang en février, et c'est vraiment dommage", regrette l'ingénieur. Le fait est que Lorenzo n'a roulé qu'en février et en octobre, et à chaque fois au guidon d'une ancienne version de la M1, ce que Yamaha a mis sur le compte de difficultés logistique.

Lire aussi :

Lorenzo ne se sent pas sous-exploité intentionnellement par Yamaha

Pour 2021, Takahiro Sumi l'a assuré : l'objectif est d'enfin réussi à faire tourner le test team européen espéré depuis deux ans. "L'année prochaine, nous allons essayer de trouver des manières de faire des tests sur des pistes de course en Europe, nous conservons donc cette direction pour l'année prochaine. Pour le moment, nous sommes en train d'envisager la manière dont sera structurée l'équipe, qu'il s'agisse de pilote ou du staff, c'est à l’étude et nous ne pouvons donc pas dire pour le moment ce qui sera décidé", a-t-il précisé le week-end dernier.

Andrea Dovizioso a quant à lui fait savoir ces derniers jours que son choix serait bientôt fait. "La décision finale sera prise cette semaine", assure Simone Battistella à Motorsport.com.