Dragon Ball ZZ

SO FOOT
·1 min de lecture

On ne sait pas si, jadis, Zinédine Zidane a invoqué le dragon Shenron, pour lui demander de lui octroyer une forme d'immortalité footballistique. La vraie vie a beau ne pas être aussi trépidante qu'un combat de Dragon Ball Z, celle de l'ex-meneur de jeu reste quoi qu'il arrive autrement plus funky qu'un épisode de Jeanne et Serge. Le Mondial 1998, l'Euro 2000 et la Coupe du monde 2006 sont loin, pourtant, mais ceux qui se sont émerveillés des prouesses de ZZ dans l'enfance puis l'adolescence – l'âge où l'on se forge ses premières idoles – entretiennent certainement un rapport d'autant plus sacralisé avec l'ex-numéro 10 des Bleus.

Le Real fait plier le Barça


De fait, quatorze ans après son retrait des terrains, Zinédine Zidane est toujours là pour les accompagner et rien, absolument rien, ne semble… Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com