Drame en Indonésie : au moins 131 morts dans la bousculade meurtrière, selon un nouveau bilan

Le bilan de la tragédie s'est alourdi, avec six nouveaux décès recensés. (REUTERS TV/Reuters)

Un nouveau bilan officiel fait état de six décès supplémentaires, alourdissant le bilan total à 131 morts dans la tragédie qui a eu lieu samedi en Indonésie.

Samedi dernier, un match de football a tourné au drame en Indonésie lorsqu'un mouvement de foule provoqué par les forces de l'ordre a causé la mort de plus d'une centaine de personnes et fait 323 blessés. Six morts supplémentaires ont été comptabilisés après la tragédie, portant le bilan à 131, a fait savoir à l'AFP un responsable local de la Santé.

Ces six victimes, qui ont succombé à leurs blessures, « ont été renvoyées à leurs familles », a déclaré Wiyanto Wijoyo, responsable de l'agence sanitaire de Malang, où la tragédie a eu lieu.

lire aussi


60 ans de tragédie dans les stades de football

Les excuses du chef de la police


Le chef de la police de la province indonésienne de l'est de l'île de Java, où s'est déroulée samedi la bousculade meurtrière, a présenté ses excuses mardi. « En tant que chef de la police régionale, je suis préoccupé, attristé et en même temps je suis désolé pour les manquements au sein du dispositif de sécurit頻, a déclaré Nico Afinta lors d'une conférence de presse dans la ville de Malang.

lire aussi


Drame en Indonésie : des « mesures doivent être prises » contre les responsables de la bousculade