Les drapeaux russes et biélorusses interdits à l'Open d'Australie

Tennis Australia a pris des mesures restrictives. (P. Lahalle/L'Équipe)

La Fédération australienne a interdit la présence des drapeaux russes et biélorusses dans l'enceinte de l'Open d'Australie.

« Les drapeaux russes et biélorusses sont bannis sur place à l'Open d'Australie. Notre politique initiale était que les fans pouvaient les apporter, mais ne pouvaient pas les utiliser pour causer des perturbations », peut-on lire dans un communiqué de Tennis Australia.

Cette décision fait suite à une requête de l'ambassadeur d'Ukraine qui demandait que des mesures soient prises après que les drapeaux ont été aperçus dans la foule, notamment lors du match du premier tour opposant l'Ukrainienne Kateryna Baindl à la Russe Kamila Rakhimova. Dans les tribunes, lors de ce match, des supporters ukrainiens avaient appelé les services de sécurité et la police à réagir. Un drapeau russe avait également été aperçu sur la Rod Laver Arena lors de la victoire de Daniil Medvedev sur l'Américain Marcos Giron.

« Je condamne fermement le déploiement public de drapeaux russes pendant le match de la joueuse de tennis ukrainienne Kateryna Baindl à l'Open d'Australie », avait fustigé sur les réseaux sociaux Vasyl Myroshnychenko, l'ambassadeur ukrainien. Il avait ensuite appelé Tennis Australia à faire respecter la politique du drapeau neutre. Tennis Australia essuie également les reproches de Doug Trappett, ancien ambassadeur australien en Ukraine. « Vous auriez pu interdire les joueurs russes et vous positionner en répondant sérieusement à ces incidents pourtant prévisibles, mais vous avez choisi la lâcheté. »

lire aussi : Toute l'actu de l'Open d'Australie