Dries Mertens, le plus italien des Diables

·1 min de lecture

Premier juillet 2013, un jeune joueur belge du PSV Eindhoven signe à Naples contre un peu moins de 10 millions d'euros. Son nom ? Dries Mertens. Huit ans et 360 apparitions plus tard sous le maillot bleu ciel du Napoli, le constat est sans appel : le gamin de Louvain a désormais une place à part dans le cœur des tifosi du sud de la Botte. Parce qu'il a dépassé Diego Maradona et Marek Hamšík pour devenir le meilleur buteur de l'histoire du club (135 pions), tout d'abord. Mais aussi parce l'intéressé est tombé sous le charme de la ville et lui a finalement juré fidélité, refusant d'aller voir ailleurs quand l'opportunité se présentait.

Dries "Ciro" Mertens


"Dries, mon ami, je suis fier de toi, je suis fier que tu aies battu le record. Naples est de plus en plus fort. J'espère que ton équipe sera plus forte que la mienne, afin que les Napolitains puissent de nouveau fêter un titre." Nous…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles