Droits d'image : KFC, sponsor de la FFF, pointe « un caprice » de Kylian Mbappé

Kylian Mbappé mardi à Clairefontaine. (F.Faugère/L'Équipe)

« Partenaire officiel » de la FFF, KFC estime, à propos du bras de fer entre la FFF et Kylian Mbappé sur les droits d'image, que la star des Bleus, en pleine « crise de jeunesse », fait « un caprice ».

La chaîne de fast-food KFC, « partenaire officiel » de la FFF (jusqu'en 2023), s'est exprimée sur le dossier des droits d'image en équipe de France. Après que Kylian Mbappé a regretté qu'aucun accord n'ait pu être trouvé en amont de la Coupe du monde sur ce sujet brûlant, allant jusqu'à menacer de boycotter un shooting marketing prévu mardi à Clairefontaine, la Fédération a annoncé lundi soir « s'engager à réviser, dans les plus brefs délais, la convention inhérente aux droits d'image qui la lie à ses joueurs en sélection ».

Le vice-président de KFC, Alain Béral, aussi président de la Ligue nationale de basket et invité mardi de Sport Business Club, a estimé que Kylian Mbappé, en pleine « crise de jeunesse », faisait un « caprice ». « C'est un problème entre la Fédération et Kylian Mbappé. Pas le nôtre », explique encore le dirigeant, en rappelant que les contrats signés prévoient la mise à disposition par la FFF de joueurs aux annonceurs à des fins promotionnelles.

Alain Béral, vice-président de KFC

« Nous avons payé pour quelque chose de clair. S'il le faut, nous ferons valoir nos droits »

« Nous avons payé pour quelque chose de clair. S'il le faut, nous ferons valoir nos droits », insiste-t-il, disant craindre « la fin du financement des fédérations et des ligues par des acteurs privés, si les joueurs ne veulent plus signer ».

Kylian Mbappé, qui a participé au rendez-vous prévu, mardi, mais aussi d'autres joueurs influents du vestiaire des Bleus, estiment qu'ils doivent être consultés en amont des opérations commerciales de la FFF et qu'il pourrait être prévu que leur participation soit compatible avec leurs engagements avec leurs sponsors personnels.

lire aussi

La ministre des Sports au soutien de Mbappé