Droits TV : "Aucune raison de faire cocorico", estime Jean-Pierre Caillot, président du Stade de Reims et du collège des clubs de Ligue 1

AFP
·1 min de lecture

La réattribution à Canal+ des droits TV du foot français va-t-elle faire souffler les clubs ?
Jean-Pierre Caillot : "On sait désormais que les téléspectateurs vont pouvoir voir des images du football, ce qui était essentiel. Le football est un produit "premium" et ces derniers temps on risquait l'écran noir, ce qui aurait été une catastrophe. Le football ne peut pas se passer de Canal+, et inversement, malgré tout ce que Canal+ a pu dire, et c'était son rôle, les abonnés de Canal+ ne peuvent pas se passer du football non plus. On est étroitement liés et le fait qu'on ait trouvé une issue le démontre. Après, économiquement, il faut être conscient que c'est la moins mauvaise solution mais il n'y a aucune raison de faire "cocorico" sur les montants obtenus. C'est surtout très positif pour la trésorerie. Ça a le mérite de stabiliser la situation. Au moins, on sait où on va."

Est-ce suffisant pour mettre fin à la crise, alors que la Ligue 1 risque de perdre 1,3 milliard d'euros cette saison ?
JPC : "On est très, très loin des revenus qu'on attendait dans nos clubs. Ici à Reims, on estime qu'il va nous manquer 20 millions de droits TV,...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi