Droits TV : beIN Sports paye la Liga mais l'attaque en justice

beIN Sports a réglé ce jeudi la totalité de son échéance de paiement du 15 août à la Liga. (B. PAQUOT/L'Équipe)

Accusé d'un retard de paiement de l'ordre de 50 millions d'euros pour les droits télé de la Liga, beIN Sports a réglé sa facture ce jeudi, finalement estimée à 38 M€, et engage des poursuites contre la Ligue espagnole.

INFO L'ÉQUIPE. Diffuseur de la Liga dans 35 pays, beIN Sports a joué la montre pour le paiement de sa dernière échéance de droits de diffusion, attendue par la Ligue espagnole depuis la mi-août. Selon nos informations, beIN a fini par régler ce jeudi ce qu'elle devait à la Liga. Une information confirmée dans l'entourage de la Ligue.

beIN Media Group confirme également « qu'il a honoré ses dernières obligations envers LaLiga - comme prévu, et conformément à la relation de confiance de beIN avec tous nos partenaires depuis des décennies » mais fait savoir de son côté que le montant dû « était de 38 M€ (et non de 50 M€) selon les modalités du contrat ». Un porte-parole du groupe ajoute que beIN « engage également des poursuites judiciaires contre la Liga pour violation des normes professionnelles les plus élémentaires ». Une procédure a été entamée devant le tribunal de commerce de Madrid pour « abus de confiance ».


Javier Tebas offensif

Le président de la Liga Javier Tebas rappelait encore mercredi dans L'Équipe le montant dû par le groupe audiovisuel qatarien : « Depuis le 15 août, ils nous doivent 50 M€. Ils nous devaient 60 millions et ils en ont payé 10 ». Ses déclarations offensives à répétition à l'encontre du PSG et de son président Nasser al-Khelaïfi, également président de beIN Media Group, auraient également généré des tensions de plus en plus vives.

« Il est regrettable que le président de La Liga, semaine après semaine, poursuive des querelles personnelles désordonnées et des attaques publiques contre des partenaires et des parties prenantes, avant les intérêts des clubs espagnols et du football espagnol, ajoute d'ailleurs beIN Media Group. Tout cela, à un moment où la Liga a plus que jamais besoin d'un bon leadership et de partenariats solides. »


lire aussi

Toute l'actu des médias