Droits TV : Pour le député Cédric Roussel, cet accord est "une bouffée d'oxygène"

Jean-Baptiste Lautier
·1 min de lecture

Suite à l’accord entre Canal+ et la LFP, est-ce que le football français est sauvé ?
Cédric Roussel : "Ce sont les supporters et les fans qui sont déjà sauvés, parce que la peur de l’écran noir n’y est plus. L’angoisse qui existait ces derniers jours n’existe plus. En ça, c’est une bouffée d’oxygène pour les fans, c’est une aubaine, d’autant qu’on n'avait jamais vu, depuis un petit moment, une offre sportive aussi lisible. Je crois que c’est ce qui avait marqué la saison et ce nouvel appel d'offres. Si on se rappelle du mois d'août 2020, avec une proposition d’offre de la chaîne Téléfoot qui est intervenue dans les dernières semaines, juste avant le début du championnat, ça a créé beaucoup de confusion pour le consommateur et les fans de foot. Avec cette offre de Canal+, c'est un peu plus rationnel et moins fragmenté qu’avant."

Dans une tribune publiée dans Le Monde, vous aviez déclaré : “Nous devons repenser le mode de commercialisation de notre Ligue 1.” Qu’entendez-vous par là ?
CR
: "Ce nouvel appel d’offres d’urgence a été infructueux parce que je pense que c'était un copier-coller du précédent. On peut comprendre, il y avait une...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi