Droits TV : Le député Roussel monte au créneau dans une tribune au Monde : "Nous devons repenser le mode de commercialisation de notre Ligue 1"

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

Son analyse du fiasco Médiapro

Avant d'être beaucoup plus dur avec les acteurs français, Cédric Roussel rappelle dans sa tribune au Monde que "la valeur intrinsèque du football français (...) n’est pas en cause" mais qu'il "subit les effets du désistement ahurissant de son diffuseur, Mediapro". Et pour lui, la source du problème réside dans "une succession d’erreurs stratégiques et de légèretés commises dans leur processus de commercialisation en 2018".

Et dans ce contexte, il juge très durement l'appel d'offres de la LFP, lancé ce mardi : "Tout semble bon pour faire baisser le prix du football français, pour disposer à moindre coût d’un produit à la valeur intrinsèque bien plus importante. Même le moment pour relancer un appel d’offres apparaît comme le pire pour l’intérêt du sport."

Un mode de commercialisation à changer pour faire face à une nouvelle consommation

Pour lui, l'avenir des droits du foot français doit être changé : "Nous devons repenser le mode de commercialisation de notre Ligue 1. La ligue de football professionnel (LFP) devra nécessairement s’interroger sur la constitution d’une offre...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi