Droits TV du foot français : Canal+ "joue une vraie partie de poker, c'est une prise de risque très importante", estime un économiste du sport

franceinfo
·1 min de lecture

Les chaînes Canal+ et BeIN Sports n'ont pas déposé de candidature à l'appel d'offres lancé par la Ligue de football professionnel (LFP) pour diffuser une partie de la Ligue 1, selon les informations du service des sports de Radio France. La date limite du dépôt de ces offres a été dépassée à midi lundi 1er février. Les lots remis en jeu visaient à remplacer l'ancien diffuseur Mediapro, qui détenait 80% des matchs de Ligue 1 et de Ligue 2.

"Canal+ joue une vraie partie de poker, c'est vraiment une prise de risque très importante", a estimé sur franceinfo lundi 1er février Vincent Chaudel, économiste du sport, fondateur de l'Observatoire du Sport Business. "Canal+ a su vivre avec moins de football, mais sans football complètement, c'est peut-être un peu plus compliqué", a-t-il ajouté.

franceinfo : Dans cette affaire, Canal+ et beIN Sports ont boycotté cet appel d'offres, comment expliquer leurs positions ?

Vincent Chaudel : Canal+ joue une vraie partie de poker et c'est vraiment une prise de risque très importante. Parce que si d'aventure, l'appel d'offres n'était pas infructueux, Canal+ acterait qu'il n'aurait plus de football pendant trois ans, ce qui peut être long quand on sait que le football fait partie de son ADN. Canal+ a su vivre avec moins de football, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi