Droits TV : la justice ordonne à Canal+ de diffuser les matchs de L1

·1 min de lecture
« Canal doit désormais exécuter toutes ses obligations, et, donc, doit honorer tous les paiements dus, diffuser ainsi que produire tous les matches du lot N.3 », correspondant à deux rencontres par journée, acquis pour 332 millions d'euros par an en 2018, selon l'une de ces sources.
« Canal doit désormais exécuter toutes ses obligations, et, donc, doit honorer tous les paiements dus, diffuser ainsi que produire tous les matches du lot N.3 », correspondant à deux rencontres par journée, acquis pour 332 millions d'euros par an en 2018, selon l'une de ces sources.

Canal+ va devoir payer et diffuser deux matchs de Ligue 1 par journée dès samedi en vertu de son accord de sous-licence avec beIn Sports, a ordonné le tribunal de commerce de Nanterre, ce jeudi 5 août. C?est donc bien Canal+ qui devra diffuser Troyes-Paris SG samedi et Metz-Lille dimanche, et s?acquitter de la facture de 68 millions d?euros TTC attendue par la Ligue jeudi, selon cette décision.

Mercredi, le tribunal judiciaire de Paris avait ordonné à beIN Sports de s?assurer de la diffusion de ces rencontres aux côtés d?Amazon, mais le diffuseur qatari s?était retourné contre la chaîne cryptée, liée par un contrat qu?elle doit désormais honorer sous peine d?une astreinte d?un million d?euros par jour de retard, selon ces mêmes sources.

La chaîne cryptée doit « honorer tous les paiements dus »

« Canal doit désormais exécuter toutes ses obligations, et, donc, doit honorer tous les paiements dus, diffuser ainsi que produire tous les matchs du lot N.3 », correspondant à deux rencontres par journée, acquis pour 332 millions d?euros annuels en 2018, selon l?une de ces sources. Ce scénario était l?idéal à court terme pour les clubs et la Ligue de football professionnel (LFP), qui ont plus d?espoir d?être payés rapidement avec Canal+ qu?avec beIN Sports.

En effet, « pour défendre ses intérêts » et face au risque financier que représente ce lot à 332 millions d?euros par an qu?il n?envisageait pas de récupérer, le diffuseur qatari s?est lancé dans une procédure de con [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles